S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir psychiatre ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en psychiatrie ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir psychiatre.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un psychiatre ?

    Un psychiatre est un professionnel de la santé ayant une formation en médecine qui a opté pour une spécialité en psychiatrie. Il détient un Diplôme d’Études Spécialisées (DES) en psychiatrie, ce qui l’autorise à diagnostiquer et à administrer des soins aux patients souffrant de maladies mentales. En France, la psychiatre est le seul « psychologue » qui doit nécessairement être médecin avec une spécialité en psychiatrie .

    Quel est le rôle d’un psychiatre ?

    Le rôle premier d’un psychiatre est d’établir un diagnostic précis des troubles psychiques d’un patient à la suite d’un ou plusieurs entretiens approfondis. En se basant sur sa formation médicale et ses connaissances en psychiatrie, le psychiatre est capable de détecter les signes de souffrances psychiques, qu’il quantifie et qualifie ensuite pour déterminer la nature du mal-être du patient. Les cas prises en compte peuvent être divers, allant de la dépression, l’anxiété, l’anorexie aux troubles du comportement, voire aux troubles mentaux plus graves. Après avoir posé son diagnostic, le psychiatre préconise un traitement et des actes de prévention adaptés à l’âge du patient. La palette des thérapies proposées en psychiatrie est large. Loin de se restreindre à l’administration de médicaments, outil privilégié de la psycho-pharmacologie, le psychiatre peut prescrire des thérapies de groupe, de la psychanalyse, des méthodes de relaxation, entre autres. En cas de troubles graves, une hospitalisation peut être recommandée, toujours sous des conditions très contrôlées.

    Quelles sont les qualités d’un psychiatre ?

    Le métier de psychiatre requiert plusieurs qualités essentielles. La première liée à toute profession médicale est la capacité d’écoute. En effet, comprendre le patient et son mal-être nécessite une grande capacité d’écoute. Un esprit d’analyse sera également nécessaire pour poser un diagnostic précis et élaborer une stratégie de soins adaptée. Il est aussi important que le psychiatre ait une bonne résistance psychologique. En effet, la prise en charge de patients en grande souffrance peut être une source de stress important. Il doit aussi faire preuve de patience et de sens du contact lors de ses interactions avec les patients et leurs proches. Le métier de psychiatre peut devenir exigeant et émotionnellement éprouvant, vu l’éventualité de situations difficiles, voire d’agressions physiques de la part de certains patients. Par conséquent, une bonne préparation mentale et un bon équilibre personnel sont également requis pour ce métier.

    Quel est le quotidien d’un psychiatre ?

    Le quotidien d’un psychiatre se partage entre les consultations individuelles, les discussions avec d’autres professionnels de santé pour le suivi de ses patients, les formations continues, et parfois l’enseignement. La gestion de son cabinet privé ou son travail au sein d’un hôpital psychiatrique ou d’un centre médico-social, dépend de son lieu d’exercice. Le psychiatre peut aussi intervenir en tant qu’expert auprès des tribunaux, apportant un éclairage sur le contexte psychiatrique de certains dossiers juridiques. Certaines responsabilités liées à une carrière hospitalière comme la direction d’un service spécialisé peuvent lui être dévolues, de même que des fonctions d’enseignant au sein d’un centre hospitalier universitaire (CHU).

    Quelles sont les pathologies prises en charge en psychiatrie ?

    L’approche en psychiatrie est diversifiée, axée sur la prise en charge holistique du patient. Le psychiatre peut intervenir dans la gestion d’une multitude de pathologies. Le spectre englobe de nombreux troubles mentaux tels que les troubles anxieux, les troubles de l’humeur dont la dépression et le trouble bipolaire, les troubles de l’attention, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles alimentaires comme l’anorexie, la boulimie, les troubles de la personnalité et bien plus encore. En psychiatrie de l’enfant, le psychiatre intervient dans le diagnostic et le suivi des troubles du spectre autistique, des troubles du déficit de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH), et des troubles de l’apprentissage par exemple.

    Quelles sont les études pour devenir psychiatre ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Pour devenir psychiatre en France, le futur médecin doit tout d’abord accomplir une première année commune aux études de santé (PACES) récemment réformée par le système PASS (Parcours spécifique d’accès santé) ou LAS (Licence avec option accès santé). Ces formations offrent une broad perspective sur diverses spécialités médicales et sont conçues pour préparer l’étudiant à la diversité des carrières médicales.

    L’externat

    La deuxième étape est l’externat, qui dure de la 3e à la 6e année. Au cours de cette période, les étudiants reçoivent une formation théorique approfondie et effectuent également des stages cliniques qui leur donnent une première expérience hospitalière.

    Le concours de l’internat

    Après leur 6e année, les étudiants se présentent au concours de l’internat (les Épreuves Classantes Nationales), qui déterminera leur affectation en fonction de leur classement.

    L’internat

    L’internat représente la phase ultime des études médicales, c’est la période de spécialisation qui permettra à l’étudiant de devenir psychiatre. La durée de ce cursus varie de quatre à cinq ans en fonction de la spécialité choisie.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir psychiatre ?

    Compte tenu des différentes étapes citées précédemment, la formation pour devenir psychiatre en France requiert un minimum de dix années d’études après le baccalauréat. Le diplôme de médecine s’acquiert en 6 ans. Les aspirants psychiatres poursuivent avec 4 à 5 années supplémentaires de spécialisation grâce à l’internat, afin d’obtenir le Diplôme d’Études Spécialisées en psychiatrie.

    Quel est le salaire moyen d’un psychiatre en France ?

    Le salaire d’un psychiatre en France varie en fonction de plusieurs facteurs. En début de carrière, un psychiatre débutant à l’hôpital gagnerait environ 3 000 à 3 200 € brut par mois. Un débutant en cabinet libéral pourrait espérer en moyenne 3 400 à 3 600 € brut par mois. Les rémunérations augmentent avec l’expérience, et un psychiatre confirmé mixte, pratiquant à la fois en hôpital et en cabinet libéral, pourrait toucher en moyenne 7 000 € brut par mois.

    Le témoignage de Jonathan, psychiatre à Paris

    Jonathan, psychiatre à Paris, nous livre le témoignage suivant : « Il y a autant de raisons de s’orienter vers ce métier qu’il y a de psychiatres ! Certains choisissent ce métier pour sa diversité, d’autres pour son aspect humain. Certains sont fascinés par le fonctionnement de l’esprit humain, d’autres ont eux-mêmes traversé une période sombre et ont été aidés par un psychiatre, et ont donc décidé de suivre ce chemin pour à leur tour aider les autres. »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    Il existe une variété de champs d’action en psychiatrie, certains psychiatres choisissent de travailler dans la psychiatrie de l’enfant ou de l’adolescent, d’autres dans la psychiatrie pour personnes âgées. Ils peuvent également choisir des spécialisations telles que la thérapie cognitivo-comportementale ou la psychanalyse, ou encore se consacrer à des activités d’expertise médico-judiciaire.

    Ce qui rend le métier de psychiatre unique, c’est la possibilité de travailler avec des cas uniques, dans un domaine de la médecine qui est sans cesse en évolution. La richesse de la sémiologie psychiatrique, et le fait de pouvoir travailler avec des patients à toutes les étapes de la vie, des nouveau-nés aux personnes âgées, sont deux des aspects qui rendent ce métier captivant et sans cesse renouvelé.

    La prise en charge des patients en psychiatrie ne se fait généralement pas de manière isolée, mais en association avec d’autres disciplines médicales. C’est le cas par exemple des patients présentant des comorbidités (maladies physiques et troubles mentaux). Dans ces situations, le psychiatre collabore étroitement avec d’autres professionnels de santé pour offrir des soins intégrés et complets au patient.

     

    La psychiatrie se distingue des autres spécialités médicales par son approche humaine et globale du patient. Elle prend en compte ses difficultés actuelles, mais également son histoire personnelle, son environnement familial, social et culturel. Elle nécessite donc une bonne capacité à comprendre l’autre et à entrer en relation avec lui.

    En plus des options de carrière mentionnées ci-dessus, le psychiatre peut également opter pour des fonctions d’enseignant ou de chercheur dans le domaine de la santé mentale. De plus, certains psychiatres choisissent de se spécialiser davantage au sein de la psychiatrie, devenant par exemple experts en addictologie, en gériatrie ou en thérapie familiale.

    La principale différence entre un psychiatre et un psychologue se situe dans leur formation. Le psychologue est un professionnel qui a suivi à minima une licence de psychologie tandis que le psychiatre est médecin et possède donc l’expertise pour établir un diagnostic et proposer un traitement. Le psychologue quant à lui propose un accompagnement psychologique, généralement basé sur l’échange.

    La distinction entre le psychiatre et le psychanalyste réside principalement dans leurs formations respectives et leurs approches thérapeutiques.

    Le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie. Son approche bénéficie d’une solide base scientifique et médicale. Après son diplôme de Docteur en Médecine et son Diplôme d’Études Spécialisées en psychiatrie obtenus suite à près de 10-11 ans d’études, le psychiatre est habilité à prescrire des médicaments pour traiter et gérer les troubles psychiques des patients, tout en assurant leur suivi thérapeutique.

    Quant au psychanalyste, il est un professionnel de la psychanalyse, une discipline fondée par Sigmund Freud. Son parcours académique peut varier, bien qu’il implique souvent une formation en psychologie. Le psychanalyste ne prescrit pas de médicaments. Il utilise en revanche les techniques spécifiques de la psychanalyse telles que l’interprétation des rêves, l’analyse des actes manqués et des lapsus, entre autres dans le but d’explorer le subconscient de ses patients.

    Dans les deux cas, ces professionnels s’attellent à comprendre et à aider leurs patients face aux troubles psychiques. Néanmoins, la différence majeure réside dans le fait que le psychiatre peut exercer au sein d’un large éventail de structures de santé, y compris les hôpitaux et les cliniques, tandis que le psychanalyste travaille souvent en cabinet privé.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg