Études

Comment devenir chirurgien cardiaque ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en chirurgie cardiaque ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir chirurgien cardiaque.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un chirurgien cardiaque ?

    Un chirurgien cardiaque, aussi connu sous le nom de chirurgien cardio-thoracique, est un médecin spécialiste hautement qualifié qui procède à des opérations du cœur, des poumons et d’autres organes thoraciques. Réputés pour leur technicité et leur exigence, ces chirurgiens sont des praticiens de premier plan en matière de santé cardiovasculaire.

    Quel est le rôle d’un chirurgien cardiaque ?

    Le rôle central du chirurgien cardiaque est de diagnostiquer et de traiter les maladies du cœur qui nécessitent une intervention chirurgicale. Les opérations les plus courantes sont les pontages coronariens—la réparation ou le remplacement des valves cardiaques et la transplantation cardiaque. Ils peuvent également faire appel à des techniques de chirurgie générale et mini-invasive, y compris l’utilisation de la technologie robotique.

    Quelles sont les qualités d’un chirurgien cardiaque ?

    Devenir chirurgien cardiaque nécessite certaines qualités spécifiques. Cela comprend une excellente coordination main-œil, une dextérité manuelle ainsi que la capacité de prendre des décisions claires et concises sous pression. Par ailleurs, les chirurgiens doivent faire preuve de compassion et comprendre les préoccupations de leurs patients. L’excellente condition physique est également un élément essentiel, car ces professionnels passent de longues heures en salle d’opération.

    Quel est le quotidien d’un chirurgien cardiaque ?

    Le quotidien d’un chirurgien cardiaque est généralement constitué de consultations avec des patients, de la réalisation d’examens complémentaires, de réunions interdisciplinaires et, bien sûr, de chirurgies. Les chirurgiens cardiaques travaillent en étroite collaboration avec une équipe interdisciplinaire de professionnels de la santé, notamment des anesthésistes-réanimateurs, des perfusionnistes et des cardiologues.

    Quelles sont les pathologies prises en charge en chirurgie cardiaque ?

    La chirurgie cardiaque traite une grande variété de pathologies lourdes. Cela comprend le choc cardiogénique, l’insuffisance cardiaque terminale ou encore la transplantation cardiaque. Certaines maladies, comme la néoplasie pulmonaire étendue ou les traumatismes thoraciques sévères, nécessitent également une intervention chirurgicale.

    Quelles sont les études pour devenir chirurgien cardiaque ?

    Le parcours pour devenir chirurgien cardiaque est long et exigeant, nécessitant de nombreuses années d’étude et de pratique clinique.

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Pour débuter, les candidats doivent s’inscrire à l’université en première année de médecine, connue sous le nom de Parcours d’accès spécifique Santé (PASS) ou Licence avec option « Accès Santé » (LAS). Durant cette première année, les étudiants apprennent des matières fondamentales telles que la biologie, l’anatomie ou encore la chimie.

    L’externat

    Après avoir réussi les premières années d’études en sciences de la santé et passé le numérus clausus, les futurs médecins entrent en externat pour une durée de trois ans. C’est pendant cette période qu’ils auront un premier contact avec le milieu hospitalier et auront la possibilité de commencer leur formation chirurgicale en qualité d’externes au sein d’une équipe hospitalière.

    Le concours de l’internat

    Ensuite, arrive le moment du concours de l’internat, un examen redouté par tous les étudiants en médecine qui déterminera leur spécialité à l’issue de leurs études médicales. Il définit également leur classement national, et par conséquent, leur choix de ville pour effectuer leur internat.

    L’internat

    Suite au concours de l’internat, les candidats auront un accès direct à un cursus de chirurgie générale ou à une spécialité comme la chirurgie thoracique, la chirurgie cardiaque adulte, la chirurgie cardiaque congénitale et pédiatrique, ou la chirurgie vasculaire. C’est au cours de cette formation que les futurs chirurgiens prennent leur envol sous la supervision de praticiens aguerris. Généralement, l’internat dure un minimum de cinq ans. Les personnes ayant choisi le parcours de chirurgien cardiaque vont ensuite se spécialiser en chirurgie cardio-thoracique et vasculaire pendant deux années supplémentaires.

    Le parcours de formation en chirurgie thoracique, cardiaque et vasculaire est donc structuré en plusieurs étapes : deux semestres dans la spécialité, six semestres répartis dans ce domaine et dans d’autres disciplines connexes comme la médecine cardiovasculaire, la pneumologie, l’anesthésie-réanimation, la radiologie, l’imagerie médicale etc. Enfin, deux ans sont consacrés à la formation du Diplôme d’études spécialisées (DES).

    Les internes bénéficieront de stages hospitaliers dans divers établissements et dans des disciplines connexes. Les stages seront effectués dans des centres spécialisés d’une université reconnue.

    En conclusion, devenir chirurgien cardiaque requiert un minimum de 11 ans d’études après le baccalauréat. C’est donc une carrière qui nécessite un investissement personnel important mais qui offre aussi un grand épanouissement professionnel.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir chirurgien cardiaque ?

    Comme mentionné ci-dessus, la formation pour devenir chirurgien cardiaque est très exigeante et nécessite généralement au moins 11 années d’études après le baccalauréat. Ce parcours comprend 6 années d’études de médecine générale, 3 à 5 ans d’internat avec un passage par la chirurgie générale et 2 années de spécialisation en chirurgie cardiaque après l’obtention du Diplôme d’études spécialisées (DES). Après avoir réussi toutes ces étapes, le candidat peut alors obtenir son titre de docteur en médecine, spécialiste en chirurgie cardiaque.

    Quel est le salaire moyen d’un chirurgien cardiaque en France ?

    Le salaire d’un chirurgien cardiaque peut varier considérablement en fonction de nombreux facteurs tels que l’emplacement, le niveau d’expérience, le lieu d’exercice (hôpital public, clinique privée, etc.) et le nombre d’heures de travail. En France, le salaire moyen brut d’un chirurgien cardiaque débutant est d’environ 60 000 euros par an. Avec l’expérience et selon les qualifications, les chirurgiens cardiaques peuvent gagner jusqu’à 200 000 euros par an ou plus.

    Le témoignage de Thomas, chirurgien cardiaque à Paris

    Thomas, chirurgien cardiaque à Paris, est passionné par son métier : « La chirurgie cardiaque est un métier exigeant mais extrêmement gratifiant. Il y a une véritable satisfaction à savoir que vous pouvez réellement faire la différence pour vos patients et leur famille. Cependant, il ne faut pas sous-estimer le dévouement personnel qui est requis pour atteindre un tel niveau de compétence. Il faut être prêt à passer de longues heures en salle d’opération et à faire face à des situations de stress intense. La discipline, la rigueur et la capacité à prendre des décisions rapides et efficaces sont des qualités indispensables. »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    La chirurgie cardiaque couvre une large gamme de traitements et de procédures, que ce soit le pontage coronarien, la réparation ou le remplacement des valves cardiaques, la transplantation cardiaque, ou la chirurgie minimale invasive et même la chirurgie robotique de pointe. Par ailleurs, le champ d’action du chirurgien cardiaque s’étend aussi à la chirurgie vasculaire, qui consiste à traiter les maladies des vaisseaux sanguins (à l’exception de ceux du cœur).

    Ce qui distingue le métier de chirurgien cardiaque, c’est d’abord la complexité de l’organe sur lequel il intervient. Le cœur est un organe vital et la chirurgie cardiaque est donc une spécialité chirurgicale qui ne tolère aucune erreur. De plus, le champ d’intervention est vaste et continuellement en évolution avec l’émergence de nouvelles techniques et technologies.

    Les chirurgiens cardiaques travaillent en étroite collaboration avec d’autres professionnels de la santé, notamment des cardiologues, anesthésistes-réanimateurs, radiologues et pneumologues. Par exemple, dans le cas d’un patient qui nécessite un pontage coronarien, une étroite coordination est nécessaire entre le cardiologue, qui identifie et évalue le blocage des artères, et le chirurgien cardiaque, qui réalise l’intervention. De plus, l’anesthésiste-réanimateur joue également un rôle crucial à la fois pendant et après l’opération.

    La chirurgie cardiaque est unique en raison de la complexité de l’organe traité et de la précision requise pour effectuer des procédures chirurgicales sur celui-ci. De plus, la vitesse d’évolution de cette spécialité, avec l’introduction continue de nouvelles technologies, techniques chirurgicales et approches de traitement, fait de la chirurgie cardiaque un domaine unique et passionnant dans le domaine médical.

    Un chirurgien cardiaque a plusieurs options de carrière disponibles. Il peut travailler dans un hôpital public, dans une clinique privée, ou devenir enseignant-chercheur dans une université. Il peut aussi se spécialiser davantage dans un domaine précis de la chirurgie cardiaque, comme la chirurgie cardiaque pédiatrique ou la transplantation cardiaque. Enfin, au fur et à mesure de l’expérience, un chirurgien cardiaque pourrait avoir la possibilité de prendre des postes de direction, tels que le chef de service dans un hôpital.

    Choisir la chirurgie cardiaque, c’est choisir un métier passionnant, au cœur de l’évolution médicale. C’est un choix guidé par l’envie d’aider, de soulager et de prolonger la vie des patients. C’est une carrière qui, malgré ses contraintes et ses défis, offre de grandes récompenses. C’est la possibilité de contribuer directement au bien-être des patients et, au bout du compte, d’améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes.

    Un cardiologue est un médecin spécialiste qui se concentre sur le diagnostic et le traitement médical des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Il se sert d’examens complémentaires comme l’échographie cardiaque ou le cathétérisme pour évaluer l’état du cœur de ses patients. Le chirurgien cardiaque, quant à lui, se charge des interventions chirurgicales pour traiter les maladies cardiaques. Il est donc engagé lorsque des techniques médicales non invasives ne suffisent pas à traiter la maladie cardiaque en question.

    Un cardiologue et un chirurgien cardiaque travaillent donc souvent en tandem pour assurer une prise en charge complète du patient, de la détection précoce des maladies à leur traitement, qu’il soit médical, interventionnel ou chirurgical.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg

    Urgence Parcoursup ?

    Antemed Epsilon vous rappelle sur le champ et vous explique tout !