S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir médecin du travail ?

Vous souhaitez vous renseigner sur les études en médecine du travail ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour devenir médecin du travail.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un médecin du travail

    Le métier de médecin du travail consiste à surveiller la santé des travailleurs. C’est un praticien spécialiste de la prévention des risques professionnels. Ce professionnel de santé exerce une activité médicale essentiellement préventive. En France, la médecine du travail est une spécialité qui intègre le parcours classique des études médicales.

    Diplômé d’un Diplôme d’Études Spécialisées (DES) en Médecine du Travail délivré par un établissement public français, le médecin du travail peut alors exercer dans un service de santé au travail, qui peut être interne à une entreprise, ou bien dans un service inter-entreprises qui dessert plusieurs petites entreprises.

    Quel est le rôle d’un médecin du travail ?

    Cette profession a pour fonction principale de se consacrer à la protection et la préservation de la santé physique et mentale des travailleurs, et également de favoriser leur maintien en emploi par le bais d’aménagements du poste de travail, le plus souvent pour des raisons de santé. Le médecin du travail exerce un rôle de conseiller auprès des employeurs, des salariés, et de leurs représentants.

    Par des examens médicaux, il monitorise la santé des employés dans le milieu de travail. Il prévient également la survenue des accidents du travail et analyse les conditions de travail dans les entreprises.

    Médecin indépendant, il est à l’abri des pressions de la direction et gère une équipe pluridisciplinaire de professionnels de santé. Avec une obligation de secret professionnel, sa mission est de veiller à ce que l’emploi respecte le bien-être et la sécurité des employés.

    Quelles sont les qualités d’un médecin du travail ?

    Le bon médecin du travail possède un excellent sens de la communication et de l’écoute, une aptitude à travailler en équipe, un bon relationnel et une empathie envers les travailleurs. De plus, sa formation lui permet de comprendre et d’évaluer les conditions de travail, les risques d’accidents du travail et les cas d’inaptitude totale ou partielle.

    Il est aussi familier avec les normes en vigueur, les nouvelles technologies, la mise en œuvre des solutions pertinentes pour les travailleurs, les nuisances sonores et les autres risques propres à chaque secteur. À cela s’ajoute l’importance d’avoir une bonne capacité d’adaptation et d’intuition pour proposer des solutions et des recommandations pertinentes.

    Quel est le quotidien d’un médecin du travail ?

    Le médecin du travail exerce dans des bureaux et se déplace à l’extérieur pour des visites d’entreprises. Il est amené à diviser son temps entre les examens médicaux des salariés et les actions en milieu de travail : il consacre au moins un tiers de son temps de travail à analyser les conditions de travail dans les entreprises.

    Dans le cadre des examens médicaux, le médecin du travail est chargé de déterminer si le salarié est médicalement apte à occuper son poste, à le reprendre après un arrêt maladie ou un accident du travail, ou à bénéficier d’aménagement de travail ou de reclassement pour des raisons de santé. Par ailleurs, en matière de prévention, le médecin du travail est amené à exercer une activité d’analyse des postes de travail, de conception et d’organisation du travail.

    Quelles sont les pathologies prises en charge par le médecin du travail ?

    Le médecin du travail intervient dans un large éventail de situations et de pathologies. Allant des troubles musculosquelettiques jusqu’aux risques psychosociaux, en passant par les maladies professionnelles telles que les allergies, les troubles de la vue, les troubles du sommeil et bien d’autres en fonction du secteur d’activité concerné. Il est également en capacité de gérer les dossiers de reconnaissance de maladies professionnelles et des accidents du travail.

    Quelles sont les études pour devenir médecin du travail ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    La formation pour devenir médecin du travail commence avec un parcours en sciences de la santé, soit au sein du parcours spécifique access santé (PASS), soit avec la licence avec option santé (LAS). Durant cette première année, l’étudiant acquiert les fondamentaux de la profession, aussi bien dans le domaine théorique que pratique.

    L’externat

    Après avoir réussi le concours européen de première année, l’étudiant entre dans la phase d’externat. Il acquiert des connaissances fondamentales en médecine et effectue des stages en milieu hospitalier pour se confronter à la réalité de la pratique du métier de médecin.

    Le concours de l’internat

    À l’issue de l’externat, les étudiants passent un concours très sélectif pour intégrer l’internat en médecine. C’est à ce stade que les étudiants peuvent choisir la spécialité médecine du travail, selon le classement obtenu lors du concours.

    L’internat

    Durant l’internat, les futurs médecins passent 4 ans en alternance entre semestres cliniques et semestres de médecine du travail. Leur formation est supervisée par le Collège des enseignants et par la Commission des coordinateurs interrégionaux.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir médecin du travail?

    Au total, il faut compter entre 9 et 11 ans d’études après le Bac pour devenir médecin du travail. Cela comprend la première année de santé (PASS ou LAS), 3 années d’externat, et finalement 4 à 6 années d’internat.

    Quel est le salaire moyen d’un médecin du travail en France ?

    Le salaire moyen d’un médecin du travail est compris entre 5 000 et 8 000 € net par mois, selon la grille indiciaire en fonction du secteur d’exercice, public ou privé, et de l’expérience du praticien. Les offres d’emploi sont nombreuses, en raison de la pénurie de médecins du travail, mais également du fait de la réglementation qui oblige toutes les entreprises à disposer d’un suivi médical pour leur personnel.

    Le témoignage de Jérôme, médecin du travail à Paris

    « En tant que médecin du travail, je vois chaque jour l’impact que le travail peut avoir sur la santé des individus. L’une de mes principales préoccupations en tant que médecin est de faire prendre conscience à tous les acteurs de l’entreprise, des employeurs aux employés, de l’importance de la prévention et de la prise en compte des risques liés au travail. De plus, le travail me passionne par sa variété et par les nombreux défis qu’il présente. »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    Le médecin du travail aborde de nombreux domaines, y compris la toxicologie, la radioprotection, la prévention du stress, des troubles musculosquelettiques et des risques psycho-sociaux. Il intervient également dans la prévention de la consommation d’alcool et de substances nocives au travail. Il est également amené à travailler sur l’interface entre le médical, le social et le professionnel.

    De par sa fonction centrée sur la prévention, le médecin de travail a une place unique dans le monde médical. Il jouit d’une position privilégiée, étant à la fois indépendant et partie intégrante de l’entreprise.

    Le médecin du travail collabore avec d’autres spécialités médicales, notamment en cas de pathologies particulières ou d’accidents de travail. Il peut être amené à collaborer avec le médecin traitant ou le médecin spécialiste du patient pour s’assurer de sa capacité à reprendre son travail.

    La médecine du travail est une spécialité qui se distingue par sa particularité, son approche centrée sur la prévention des problèmes de santé liés au travail et son implication directe dans le monde du travail.

    Il y a plusieurs options de carrière pour un médecin du travail, qui peut décider d’exercer dans un service autonome, un service inter-entreprise, poursuivre une carrière hospitalo-universitaire, travailler en tant que consultant dans des organismes de recherche et de prévention, voire dans des institutions publiques. Dans tous les cas, il s’agit d’une spécialité qui offre une grande variété de compétences à développer, ainsi que des responsabilités et des défis intéressants.

    La médecine du travail joue un rôle crucial dans la prévention du déclin de la santé des travailleurs lié à leur environnement de travail. Cela signifie qu’elle vise à protéger les travailleurs contre les risques liés à leur activité professionnelle et à les aider à conserver une bonne santé sur le long terme.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg