S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir hématologue ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en hématologie ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir hématologue.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un hématologue ?

    L’hématologue est un médecin spécialiste qui se consacre à l’étude du sang, des organes hématopoïétiques (la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques et la rate) ainsi qu’à leurs maladies. Le domaine de l’hématologie s’étend sur de nombreux aspects médicaux comme la physiologie du sang, l’hématopoïèse (renouvellement des cellules sanguines) et les pathologies sanguines. L’hématologue travaille souvent dans un service d’hématologie au sein d’un établissement hospitalier, possibilité d’exercice en France.

    Quel est le rôle d’un hématologue ?

    Le rôle d’un hématologue est crucial dans le diagnostic et le traitement des maladies du sang. Il est amené à gérer une grande variété de maladies, comme les anémies de différentes origines, le lymphome, la leucémie, les syndromes myéloprolifératifs, les troubles de la coagulation, l’hémophilie, et bien d’autres. Malgré le fait que la consultation chez un hématologue n’a pas de risques pour le patient, les traitements qu’il propose, notamment, la radiothérapie ou la chimiothérapie, souvent nécessaires pour lutter contre les maladies du sang, peuvent avoir des effets indésirables notables. À ce titre, l’hématologue a donc pour rôle aussi de gérer ces effets indésirables et de soutenir le patient dans son parcours thérapeutique.

    Quelles sont les qualités d’un hématologue ?

    Un bon hématologue doit avant tout faire preuve de rigueur et de compétences techniques. En effet, l’hématologie est une spécialité complexe, qui nécessite une bonne connaissance de la biologie du sang et de l’anatomie. De par la nature des maladies prises en charge, et compte tenu de la charge des patients qui peuvent être très lourde, un hématologue doit également posséder une forte résilience émotionnelle et une bonne capacité d’écoute. Les qualités humaines sont essentielles dans cette spécialité, permettant d’établir un lien de confiance avec la personne malade et de l’accompagner tout au long de sa maladie.

    Le quotidien d’un hématologue

    Le quotidien d’un hématologue varie au fil du cycle de la journée et selon qu’il exerce en hôpital, en clinique ou en laboratoire. Il peut prescrire et interpréter des analyses sanguines, effectuer des ponctions de moelle osseuse, et surveiller l’état de santé de ses patients. Les études de cas en équipe multidisciplinaire sont fréquentes dans cette spécialité : autres hématologues, médecin interne, radiologue, chirurgien, etc. En fin de journée, il peut travailler à mettre à jour le tableau de l’ordre des traitements des patients, étudier des cas particuliers ou contribuer à la recherche grâce à la recherche.

    Quels examens réalise un hématologue ?

    Pour parvenir à un diagnostic précis, l’hématologue réalise et prescrit une variété d’examens. Parmi ceux-ci, la numération formule sanguine est fréquemment utilisée. Elle permet d’analyser les différentes cellules du sang : globules rouges, globules blancs, plaquettes. Pour explorer la moelle osseuse et confirmer un diagnostic d’hémopathies malignes, il peut réaliser une ponction ou un prélèvement de moelle. D’autres examens plus spécifiques peuvent également être réalisés comme les tests de l’hémostase, qui évaluent la capacité du sang à coaguler.

    Quels sont les traitements disponibles en hématologie ?

    L’hématologie offre une gamme de traitements innovants pour les maladies du sang, comprenant les thérapies ciblées, l’immunothérapie, l’autogreffe et l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (cellules souches capables de se différencier en différentes cellules sanguines). Le choix de la thérapie dépend de divers facteurs tels que le type de maladie, le stade de la maladie, la présence d’autres maladies sous-jacentes et l’état général de santé du patient. Cela peut aller des traitements lourds comme la chimiothérapie et la radiothérapie, à des traitements plus individualisés.

    Quelles sont les pathologies prises en charge en hématologie ?

    L’hématologue prend en charge une grande variété de maladies sanguines, qu’elles soient bénignes comme certaines formes d’anémie, ou malignes comme les hémopathies malignes(leucémie, lymphome…). Il est également en charge des pathologies des organes hématopoïétiques comme l’aplasie médullaire, une affection caractérisée par l’arrêt de la production par la moelle osseuse de nouvelles cellules sanguines. D’autres types de maladies liées à des causes génétiques, acquises ou secondaires sont également traitées en hématologie.

    Quelles sont les études pour devenir hématologue ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Les études pour devenir hématologue commencent par une première année commune aux études de santé (PASS) ou par une Licence avec Option « accès Santé » (LAS), afin d’intégrer ensuite le cycle de formation en médecine.

    L’externat

    Au terme de la première année, l’étudiant est admis en deuxième année de médecine. De la 2ème à la 6ème année, on parle d’externat. L’étudiant est alternativement en cours théoriques et en stage hospitalier. Cette phase d’externat marque le passage d’une formation générale en sciences fondamentales à une formation plus professionnalisante.

    Le concours de l’internat

    Après avoir validé l’externat, l’étudiant en médecine passe les Épreuves Classantes Nationales (ECNi) qui vont déterminer son classement national et donc le choix de sa spécialité. L’étudiant qui choisit de devenir hématologue doit obtenir un rang lui permettant d’intégrer cette spécialité.

    L’internat

    Il faut ensuite compte 4 à 6 années d’internat, comprenant la préparation à la validation du Diplôme d’Études Spécialisées (DES) en hématologie, des stages dans d’autres spécialités, notamment un en médecine interne, un en biologie médicale et un en anatomopathologie. Une année de recherche en Master 2 peut être intégrée à l’internat.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir hématologue ?

    La durée des études pour devenir hématologue peut varier de 10 à 11 ans en fonction du parcours de l’étudiant et des diverses formations complémentaires qu’il peut décider de suivre.

    Quel est le salaire moyen d’un hématologue en France ?

    Le salaire d’un hématologue en France varie en fonction du lieu d’exercice. Dans le public, un jeune médecin spécialiste peut percevoir environ de 3 500 à 4 500 euros brut par mois. À partir de 15 ans d’expérience, le salaire peut monter jusqu’à 6 000 euros brut par mois. Dans le secteur privé, les salaires peuvent être nettement plus élevés.

    Le témoignage de Mélanie, hématologue à Paris 

    « Je suis Mélanie, hématologue à Paris depuis 5 ans. J’ai choisi d’exercer cette spécialité par passion pour les sciences, et l’hématologie en particulier, qui mêle constamment pratique clinique, biologie et recherche fondamentale. Cette spécialité offre une diversité des profils de patients, des pathologies et des défis à relever. Avec l’arrivée continue de nouvelles innovations thérapeutiques, le métier d’hématologue est enrichissant et stimulant. »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    Il existe plusieurs sous-disciplines en hématologie, notamment l’onco-hématologie (cancers du système ganglionnaire), l’hémato-oncologie (problèmes sanguins associés au cancer), l’hématologie pédiatrique (problèmes sanguins chez les enfants) et l’hémostase (troubles de la coagulation). Il est également possible de se concentrer sur le traitement des hémopathies bénignes.

    L’hématologie se distingue par son caractère interdisciplinaire et son implication dans des domaines variés de la médecine. L’hématologue a la responsabilité fondamentale de diagnostiquer et de gérer les maladies liées au sang, qu’elles soient héréditaires ou acquises. Sa mission est interfacée avec de nombreux domaines tels que la cancérologie, la génétique, l’immunologie et la transfusion sanguine, rendant ainsi chaque jour différent et stimulant. C’est une spécialité en constante évolution, nécessitant à la fois des connaissances médicales approfondies et une excellente dextérité technique.

    La collaboration multidisciplinaire est essentielle pour l’hématologue. En plus de travailler en étroite collaboration avec les biologistes pour le diagnostic et le suivi des maladies, l’hématologue travaille également avec un ensemble de spécialistes, comme les radiologues pour l’interprétation des images, les chirurgiens pour les interventions nécessaires, ou encore les spécialistes de la douleur et des soins palliatifs pour une meilleure qualité de vie. Les échanges avec les médecins généralistes sont aussi précieux pour la continuité des soins.

    Une fois le DES en hématologie obtenu, plusieurs options de carrière se présentent. L’hématologue peut travailler en tant que salarié dans un Centre Hospitalier Universitaire (CHU), un Centre Hospitalier Général (CHG) ou un Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC). Il peut aussi être intégré aux Centres de Thérapie Cellulaire, aux laboratoires d’hématologie des établissements de santé ou s’orienter vers l’exercice libéral. Les hématologues peuvent également se diriger vers la recherche en intégrant l’INSERM ou travailler dans l’industrie pharmaceutique pour la mise en place et le suivi des essais cliniques. Les possibilités sont donc diverses et permettent une carrière riche et variée.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg