S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir chirurgien esthétique ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en chirurgie esthétique ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir chirurgien esthétique.

devenir chirurgien esthétique
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un chirurgien esthétique ?

    Un chirurgien esthétique est un expert en sciences de la santé, spécialisé dans la réalisation de modifications de l’apparence physique des patients pour des raisons médicales ou esthétiques. Contrairement à d’autres spécialistes médicaux, le chirurgien esthétique se concentre sur l’amélioration de l’aspect corporel à travers diverses techniques et procédures chirurgicales. Sa formation exige une connaissance approfondie de l’anatomie humaine, des compétences techniques rigoureuses et une maîtrise parfaite de la médecine en général et de la chirurgie plastique en particulier.

    Quel est le rôle d’un chirurgien esthétique ?

    Le chirurgien esthétique est impliqué à toutes les étapes du processus chirurgical, avant, pendant et après l’acte en question. Avant une intervention, il doit conduire un entretien préalable pour recueillir les antécédents médicaux du patient, expliquer la procédure envisagée et évaluer les bénéfices potentiels d’une intervention par rapport aux risques éventuels. Pendant l’intervention, le chirurgien doit faire preuve d’une excellente dextérité technique et d’une grande rigueur pour réaliser les actes chirurgicaux qui lui sont demandés. Après l’opération, le suivi du patient permet d’assurer une récupération optimale et de prévenir d’éventuelles complications.

    Quelles sont les qualités d’un chirurgien esthétique ?

    Pour devenir chirurgien esthétique, plusieurs qualités sont nécessaires. Tout d’abord, ce métier requiert une forte psychologie pour gérer le stress des patients et leurs attentes souvent élevées. La patience est aussi de mise pour expliquer les procédures, rassurer les patients et les accompagner tout au long de leur parcours de soin. L’excellente communication est non négociable pour créer un lien de confiance avec le patient et gérer les interactions avec le reste de l’équipe médicale. Enfin, l’expertise technique, le bon sens du travail en équipe et la maîtrise de l’anatomie sont autant de compétences indispensables à l’exercice de ce métier passionnant et exigeant.

    Quel est le quotidien d’un chirurgien esthétique ?

    Le quotidien d’un chirurgien esthétique peut varier en fonction de l’endroit où il exerce – hôpital, clinique privée, ou cabinet libéral – et des opérations qu’il réalise. Une journée peut ainsi être consacrée à des consultations préopératoires, à des interventions chirurgicales, et à des suivis postopératoires. Les actes chirurgicaux eux-mêmes sont variés, allant de la correction de malformations à la rhinoplastie, en passant par la pose d’implants mammaires et la liposuccion. En outre, le chirurgien doit également consacrer du temps à rester à jour sur les avancées techniques et les nouvelles procédures dans le domaine de la chirurgie esthétique, car la formation continue est un aspect essentiel de cette profession.

    Quelles sont les interventions réalisées en chirurgie esthétique et réparatrice ?

    La chirurgie esthétique couvre un large éventail d’interventions, chacune visant à améliorer un aspect particulier de l’apparence corporelle. Les opérations les plus connues incluent la rhinoplastie (refonte du nez), la liposuccion (suppression des excès de graisse), la pose de prothèses mammaires, les liftings du visage, l’abdominoplastie (lifting de l’abdomen), ou encore des opérations de chirurgie du sexe.

    Quant à la chirurgie réparatrice, elle intervient principalement à la suite de traumatismes, de cancers, ou pour corriger des malformations congénitales. Il s’agit par exemple de reconstructions mammaires après un cancer du sein, de réparation des fentes palatines chez les enfants, ou d’interventions pour traiter les séquelles de brûlures.

    Quelles sont les études pour devenir chirurgien esthétique ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Pour devenir chirurgien esthétique, le parcours commence dès le bac. En effet, comme pour tout futur médecin, le futur chirurgien plastique doit suivre une première année de médecine en parcours d’accès spécifique santé (PASS) ou en licence option accès santé (LAS). Cette première année est cruciale car elle prépare les étudiants à appréhender les fondamentaux de la chirurgie et à comprendre l’importance des antécédents médicaux. Elle est notamment marquée par le très sélectif concours permettant d’accéder au deuxième cycle.

    L’externat

    Les étudiants qui réussissent le concours entrent ensuite en externat pour une durée de trois ans (de la troisième à la sixième année). Cette étape offre une première expérience concrète du métier de chirurgien. Les futurs chirurgiens sont amenés à se familiariser avec les actes chirurgicaux et les différentes spécialisations de la chirurgie. Ils sont également amenés à interagir avec les patients, apprendre les règles de l’entretien préalable, gérer des cas réels et complexifier leur maîtrise de la chirurgie.

    Le concours de l’internat

    L’internat est accessible après un concours très sélectif qui a lieu en fin de sixième année. Les étudiants ont le choix entre plusieurs spécialités dont la chirurgie générale, qui comprend la chirurgie plastique. Les futurs chirurgiens sont formés pour approfondir leurs compétences techniques, développer leur sens de la rigueur et consolider leur maîtrise de l’anatomie.

    L’internat

    L’internat en chirurgie plastique s’étend sur une période de cinq ans minimum. Pendant cette période, l’interne suit des stages hospitaliers où il se familiarise avec les différentes opérations liées à la chirurgie esthétique et réparatrice. Les interventions sont variées allant de la chirurgie reconstructrice à la pose d’implants mammaires, ce qui permet aux internes de découvrir et de pratiquer les différents domaines du métier.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir chirurgien plasticien ?

    Au total, il faut compter une douzaine d’années d’études pour devenir chirurgien esthétique. Ce long parcours est nécessaire pour acquérir les compétences techniques pointues requises pour ce métier. Le cursus peut sembler long, mais il est essentiel pour maîtriser toutes les opérations et pour acquérir une véritable expertise en chirurgie esthétique.

    Quel est le salaire moyen d’un chirurgien esthétique en France ?

    Le salaire d’un chirurgien varie en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la renommée, le lieu d’exercice… En moyenne, un chirurgien plastique débutant touche entre 4000 et 5000 euros bruts par mois dans le service public. Dans le privé, le salaire peut être beaucoup plus élevé, allant de 8000 à plus de 15000 euros par mois pour les chirurgiens plasticiens les plus reconnus.

    Le témoignage de Patrick, chirurgien esthétique à Paris

    Patrick est chirurgien esthétique dans un prestigieux centre hospitalier de Paris. Son quotidien fait face à une demande croissante de personnes désireuses d’améliorer leur apparence et de se débarrasser de ce qui est souvent une source de complexes. Malgré les longues heures de travail, Patrick est passionné par son métier et estime qu’il n’est pas un simple métier mais une véritable vocation. Selon lui, la chirurgie esthétique permet non seulement de transformer l’apparence physique des gens, mais aussi d’améliorer leur qualité de vie, leur confiance en soi et leur bien-être.

    Article rédigé en collaboration avec le Dr Patrick Levy, chirurgien esthétique à Paris.

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    La chirurgie esthétique couvre une large gamme d’interventions. Le chirurgien esthétique peut réaliser des opérations sur toutes les parties du corps. Les plus courantes sont la rhinoplastie, la liposuccion, la chirurgie des paupières, mais aussi de nombreuses autres interventions dont la pose d’implants mammaires, la chirurgie du ventre, des bras, des cuisses et du visage.

    Chaque patient est unique et chaque cas demande une approche psychologique et médicale spécifique. Le métier de chirurgien esthétique ne se limite pas à opérer mais demande également une excellente communication, une grande capacité d’écoute ainsi qu’une compréhension de la psychologie du patient. Ce métier demande une réelle passion pour la transformation du corps humain,

    Un chirurgien esthétique travaille souvent en collaboration avec d’autres spécialités médicales. Par exemple, dans le cas de patients atteints de cancer du sein, un chirurgien esthétique peut travailler avec un oncologue et un radiothérapeute pour développer et mettre en œuvre un plan de traitement global. De plus, le chirurgien esthétique peut également collaborer étroitement avec un psychologue ou un psychiatre pour aider les patients à gérer les sentiments et les préoccupations liés à leur apparence physique modifiée. Cette collaboration Rend le métier de chirurgien esthétique plus riche et plus varié.

    La chirurgie plastique se distingue des autres domaines de la chirurgie en ce sens qu’elle ne se limite pas à une seule partie du corps ou à un certain type de maladie. Le champ d’action du chirurgien plasticien est vaste, variant de la chirurgie de la main à la chirurgie esthétique en passant par la réparation des brûlures, la chirurgie reconstructrice et la chirurgie plastique pédiatrique. En outre, le chirurgien plasticien est non seulement chargé de corriger ou de restaurer les fonctions du corps, mais il s’attache également à améliorer l’apparence et l’esthétique corporelle du patient dans l’objectif d’améliorer sa qualité de vie et son bien-être psychosocial.

    Après la fin de son cursus, un chirurgien esthétique a différents parcours de carrière qui s’offrent à lui. Il peut choisir de travailler dans un hôpital ou une clinique privée, où il recevra une variété de patients nécessitant des interventions de chirurgie plastique. Il peut aussi s’installer en libéral en créant son propre cabinet et s’orienter davantage vers la chirurgie esthétique si tel est son souhait. Le chirurgien esthétique peut également choisir de se spécialiser davantage dans des zones spécifiques de la chirurgie plastique, telles que la chirurgie de la main, la chirurgie des brûlures ou la chirurgie reconstructrice après un cancer. Enfin, certains chirurgiens esthétiques choisissent de se consacrer à la recherche et à l’enseignement, apportant ainsi leur contribution à l’amélioration et au développement de leur domaine.

    Choisir la chirurgie esthétique comme carrière médicale peut être une décision très enrichissante à la fois au niveau personnel et professionnel. Ce métier offre l’opportunité d’améliorer non seulement l’apparence physique de ses patients, mais aussi leur bien-être général et leur confiance en eux. De plus, la chirurgie esthétique est une spécialité en constante évolution avec de nouvelles techniques et technologies émergentes. Aucun jour n’est identique pour un chirurgien esthétique, car chaque patient est différent et présente des besoins uniques.

    La médecine esthétique et la chirurgie esthétique sont deux domaines distincts, bien que liés. La médecine esthétique concerne les traitements non invasifs qui améliorent l’apparence des patients sans recours à la chirurgie. Cela peut inclure des traitements tels que les injections d’acide hyaluronique, les traitements au botox, le peeling, ou encore les séances de laser pour éliminer certaines imperfections ou taches sur la peau. D’un autre côté, la chirurgie esthétique fait référence à des actes chirurgicaux invasifs qui modifient de manière significative l’apparence corporelle du patient. Parmi ceux-ci, on compte la rhinoplastie, la pose d’implants mammaires, la liposuccion et l’abdominoplastie.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg