Études

Comment devenir gynécologue ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en chirurgie  ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir chirurgien.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Quel est le rôle d’un gynécologue ?

    Le gynécologue est le gardien de la santé génitale de la femme. Il est responsable du suivi gynécologique régulier, de l’éducation à la sexualité, de la contraception et du dépistage des cancers génitaux et mammaires. Accompagnant les femmes à toutes les étapes de leur vie, le gynécologue contribue à la promotion de la bonne santé et à la détention précoce de maladies. En cas de besoin, il peut recourir à des méthodes de procréation médicalement assistée ou des interventions chirurgicales pour restaurer la santé d’une femme.

    En obstétrique, le rôle de gynécologue obstétricien englobe la prise en charge de la femme enceinte, du suivi de grossesse à la conduite de l’accouchement. Il est responsable de la surveillance du développement de l’embryon et du fœtus, et il évalue l’impact de ce dernier sur la femme enceinte. Cette surveillance permet de prendre les dispositions nécessaires pour assurer le bon déroulement de la grossesse et l’accouchement.

    Quelles sont les qualités d’un gynécologue ?

    Excellentes capacités de communication, empathie envers les patients et une bonne maîtrise des connaissances cliniques sont des qualités essentielles pour un gynécologue. Les gynécologues doivent être capables de fournir des informations claires et précises à leurs patients, tout en faisant preuve d’empathie. Ces compétences favorisent la création d’une relation de confiance, ce qui encourage les patients à rechercher des soins réguliers. Étant donné que le domaine de la gynécologie englobe une variété d’états de santé, les gynécologues doivent également être très compétents dans divers aspects des soins de santé féminins, y compris la gynécologie-obstétrique, la reproduction, l’endocrinologie et l’oncologie.

    Quel est le quotidien d’un gynécologue ?

    Au quotidien, le gynécologue effectue des consultations en cabinet privé ou à l’hôpital. Il peut pratiquer des examens du fœtus, identifier le sexe du bébé par échographie, superviser l’accouchement ou même intervenir en cas de complication lors de l’accouchement, comme l’incision du périnée ou la ligature des trompes. Ce kann-être épuisant aussi bien physiquement que mentalement, mais est généralement très gratifiant. Les horaires de travail sont généralement longs et peuvent inclure des gardes de nuit, les weekends et les jours fériés, surtout dans les hôpitaux publics. Cependant, il existe des possibilités de travailler à temps partiel ou de manière libérale dans son propre cabinet, ce qui peut offrir une plus grande flexibilité.

    Quelles sont les pathologies prises en charge en gynécologie ?

    Les gynécologues prennent en charge un grand éventail de pathologies liées à l’appareil génital féminin. Cela inclut des affections courantes comme les infections du tractus génital, l’endométriose, les kystes ovariens, les fibromes utérins, le prolapsus des organes pelviens et de nombreuses autres affections gynécologiques. Ils sont également très impliqués dans la lutte contre la stérilité, permettant à de nombreuses femmes de réaliser leur rêve de maternité.

    Quels sont les examens disponibles en gynécologie obstétrique ?

    En gynécologie-obstétrique, les médecins effectuent une variété d’examens pour évaluer la santé de la femme et du fœtus. Cela peut inclure des examens d’imagerie, tels que des ultrasons pour surveiller le développement de l’embryon, des tests de laboratoire pour évaluer la santé maternelle et les risques potentiels pour le fœtus, et des examens physiques pour évaluer l’état du col de l’utérus et le bien-être de la patiente.

    Quels sont les traitements possibles en gynécologie ?

    Il existe différents types de traitements disponibles en gynécologie, allant des médicaments pour traiter les infections ou réguler la fonction hormonale à la chirurgie pour traiter des affections plus graves comme le cancer ou des problèmes de fertilité. 

    Quelles sont les études pour devenir gynécologue ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    La première étape pour devenir gynécologue est d’intégrer des cours de santé en PASS (Parcours Accès Spécifique Santé) ou en LAS (Licence avec Accès Santé). Ces programmes sont offerts dans les universités françaises et sont ouverts à tous les étudiants ayant réussi le Bac S ou équivalent.

    L’externat

    Une fois la première année réussie, les étudiants entrent dans une phase appelée « externat ». Durant cette période, les futurs gynécologues vont apprendre la théorie médicale tout en ayant des stages en milieu hospitalier.

    Le concours de l’internat

    Après six ans de parcours universitaire, les étudiants doivent se présenter au concours de l’internat. La réussite de ce concours assure aux étudiants une place dans la résidence de leur choix pour une formation pratique en gynécologie obstétrique.

    L’internat

    Ensuite, vient le temps de l’internat qui dure entre 4 et 5 ans. C’est pendant cette période que l’étudiant se spécialise en gynécologie. Il a l’opportunité d’acquérir de l’expérience pratique au sein d’un service de gynécologie médicale ou chirurgicale.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir gynécologue ?

    Au total, pour devenir gynécologue-obstétricien, il faut porter la blouse blanche durant 11 années, soit 6 ans à la Faculté de Médecine, et 5 années en spécialisation. Pour devenir gynécologue médical, il faut faire 10 ans d’études.

    Quel est le salaire moyen d’un gynécologue en France ?

    Le salaire d’un gynécologue varie largement en fonction de plusieurs facteurs, dont le lieu d’exercice (cabinet privé vs hôpitaux publics), l’expérience, et les qualifications. Par ailleurs, les gynécologues qui exercent dans leur propre cabinet privé peuvent éventuellement gagner plus que ceux qui travaillent dans des centres hospitaliers universitaires. Les brut mensuels vont de 3 000 € à 14 000 €, avec une moyenne en France d’environ 7 800 €.

    Le témoignage de Léa, gynécologue à Paris

    Léa, gynécologue à Paris, explique : « Le quotidien d’un gynécologue est varié et passionnant. C’est émouvant d’accompagner une femme tout au long de sa grossesse et de contribuer à l’accouchement. On est là pour les moments heureux, mais aussi pour soutenir et soigner en cas de complication. C’est un métier qui demande beaucoup d’empathie, de rigueur et d’implication, mais c’est tellement gratifiant ! ».

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    La gynécologie dépasse largement le seul suivi de la grossesse. En effet, le gynécologue est présent pour surveiller toutes les étapes de la vie de la femme. Les gynécologues peuvent également se spécialiser en lutte contre la stérilité et participer activement au dépistage d’éventuels cancers du sein.

    Le métier de gynécologue est unique car il allie des connaissances en endocrinologie, obstétrique et oncologie. Il permet également d’exercer des gestes techniques, de suivre de manière holistique les individus et d’interagir avec d’autres spécialités médicales.

    Le gynécologue travaille en étroite collaboration avec d’autres spécialités médicales comme les endocrinologues, les chirurgiens, les anesthésistes pour les cas de complications durant l’accouchement, les oncologues pour la prise en charge des cancers de l’appareil génital, les infirmiers, les sages-femmes, parmi d’autres.

    La gynécologie se distingue des autres spécialités médicales par sa focus sur la santé génitale de la femme, sa proximité avec les patients, ainsi que par sa diversité de pratiques (suivi de grossesse, prévention des cancers, soins post-accouchement, etc).

    Outre l’exercice libéral ou hospitalier, un gynécologue peut aussi s’orienter vers la recherche médicale, l’enseignement à l’université ou encore occuper un poste de chef de service dans un centre hospitalier universitaire.

    Un gynécologue médical assure le suivi gynécologique de routine ainsi que le dépistage des cancers génitaux et mammaires. L’obstétricien, de son côté, est un médecin spécialisé dans la grossesse, l’accouchement et ses conséquences. Il est donc parfaitement formé pour gérer tous les problèmes obstétricaux qui peuvent survenir durant ces étapes clés de la vie d’une femme.

    En tout, il faut compter au minimum 11 ans d’étude pour exercer le métier de gynécologue obstétricien. Cette durée inclut la réussite du concours de l’internat, une année en tant qu’externe et une formation en qualité d’interne.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg

    Urgence Parcoursup ?

    Antemed Epsilon vous rappelle sur le champ et vous explique tout !