S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir chirurgien vasculaire ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en chirurgie vasculaire ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir chirurgien vasculaire.

devenir chirurgien vasculaire
Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un chirurgien vasculaire ?

    Un chirurgien vasculaire est un médecin très spécialisé qui s’intéresse aux pathologies de l’appareil circulatoire. Cette branche de la chirurgie se tourne vers la prise en charge des vaisseaux du corps humain, hormis les vaisseaux intrinsèques du cœur et du cerveau. Cette spécialité nécessite une dextérité et une précision technique extrême afin de pouvoir manipuler les structures vasculaires délicates du patient. Bien que le métier de chirurgien soit principalement associé à la chirurgie conventionnelle, une large partie de l’activité du chirurgien vasculaire se concentre autour des interventions endovasculaires.

    Quel est le rôle d’un chirurgien vasculaire ?

    Le rôle principal du chirurgien vasculaire est de diagnostiquer et de traiter avec minutie les pathologies vasculaires. Il intervient dans le cadre de la pathologie veineuse, artérielle, ou lymphatique. Ces pathologies peuvent être aiguës, comme un accident vasculaire cérébral, ou chroniques comme les maladies athéromateuses, qui constituent la première cause de morbi-mortalité dans les pays développés. Dans son activité quotidienne, le chirurgien vasculaire réalise des interventions d’urgence mais également des interventions programmées, dans un bloc opératoire ou parfois en consultation à l’hôpital.

    Quelles sont les qualités d’un chirurgien vasculaire ?

    En tant que praticien de haut niveau, le chirurgien vasculaire doit faire preuve de dextérité technique, d’une grande rigueur scientifique et d’un excellent sens de l’observation. Il est doté d’un savoir-faire particulier qui lui permet de réaliser des opérations potentiellement délicates et risquées, tenant compte de la physiologie complexe de chaque patient. Souvent confronté à des situations urgentes et à fort enjeu, il doit être capable de gérer le stress et de prendre des décisions éclairées en un minimum de temps.

    Quel est le quotidien d’un chirurgien vasculaire ?

    Le quotidien d’un chirurgien vasculaire est extrêmement varié et dynamique. Il se partage entre le bloc opératoire où il réalise des interventions chirurgicales, la consultation où il accueille et suit ses patients, et souvent des activités de recherche ou d’enseignement. Outre les interventions chirurgicales, le chirurgien vasculaire peut effectuer des tâches de diagnostic, par échographie par exemple, et participer à l’élaboration de protocoles de traitement pour ses patients.

    Quelles sont les pathologies prises en charge en chirurgie vasculaire ?

    La chirurgie vasculaire prend en charge un large éventail de pathologies, allant des affections veineuses comme les varices, aux maladies artérielles telles que l’athérosclérose ou l’anévrisme. La prise en charge peut également concerner les maladies lymphatiques telles que le lymphoedème. En raison de l’augmentation de l’espérance de vie et de l’évolution de notre mode de vie, l’incidence de ces pathologies est en hausse, nécessitant de plus en plus l’intervention de chirurgiens vasculaires formés et compétents.

    Quelles sont les études pour devenir chirurgien vasculaire ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Pour devenir chirurgien vasculaire, la carrière médicale débute par l’obtention d’une place en médecine lors du concours L1 Santé en première année universitaire. Avec l’université déterminant son propre concours et programme d’enseignement, c’est une étape cruciale de la formation médicale.

    L’externat

    Après la réussite au concours, les études médicales se poursuivent en externat, où l’étudiant alterne des stages hospitaliers le matin et des cours théoriques l’après-midi. Les étudiants intéressés par la chirurgie sont recommandés de suivre des cours supplémentaires en anatomie et en dissection.

    Le concours de l’internat

    Le concours de l’internat est la porte d’entrée des études spécialisées de médecine. C’est au terme de ce concours que l’étudiant choisira sa spécialité de médecine, en fonction de son classement au concours.

    L’internat

    L’internat est la période de formation pratique de l’étudiant où il va exercer pendant plusieurs années sous le statut d’interne. Il aura l’occasion d’observer de près la réalité du métier de chirurgien, d’acquérir des compétences cliniques et surtout d’apprendre à effectuer lui-même les gestes techniques sous l’œil attentif de son tuteur.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir chirurgien vasculaire ?

    Pour aspirer au titre de chirurgien vasculaire, il faut compter un total de 14 à 15 années d’études après le baccalauréat. Il faut d’abord passer avec succès par les études de médecine générale durant 6 ans, avant de se lancer dans la spécialisation en chirurgie vasculaire. Cette spécialisation requiert 5 ans d’internat et se conclut par l’examen final du DESC (Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires) en chirurgie vasculaire.

    Quel est le salaire moyen d’un chirurgien vasculaire en France ?

    Le salaire moyen d’un chirurgien vasculaire en France peut varier en fonction de son expérience, de sa notoriété, de sa situation géographique, ou de son affiliation à une structure publique ou privée. Généralement, un chirurgien débutant peut prétendre à un salaire annuel brut de l’ordre de 60.000 euros. Avec l’expérience, le salaire peut augmenter significativement, pouvant atteindre plus de 100.000 euros par an pour un chirurgien vasculaire confirmé.

    Le témoignage de Laurent, chirurgien vasculaire à Paris

    « En tant que chirurgien vasculaire, je compare souvent la chirurgie à un marathon plutôt qu’à un sprint. Il est essentiel de s’engager totalement, de fournir un effort constant et d’accepter certains sacrifices. Néanmoins, la satisfaction ressentie lorsque je constate l’impact positif de mon travail sur la vie de mes patients est incomparable. »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    La chirurgie vasculaire offre un champ d’action très vaste, qui comprend des interventions sur l’ensemble du système vasculaire du corps humain à l’exception du cœur et du cerveau. Les chirurgiens vasculaires peuvent réaliser des procédures variées dans les domaines tel que l’angioplastie, le bypass, la thrombectomie, la chirurgie de l’anévrisme, mais aussi des techniques endovasculaires moins invasives. Par ailleurs, le chirurgien vasculaire est également impliqué dans le diagnostic, le suivi et le traitement des patients souffrant de maladies vasculaires complexes.

    Le métier de chirurgien vasculaire se distingue de par la nécessité de maîtriser une gamme très étendue de compétences, tant dans les différentes techniques chirurgicales qu’en matière de soins aux patients atteints de maladies vasculaires. Cette spécialité nécessite une très bonne connaissance du système circulatoire, de l’anatomie et de la physiologie, ainsi que des compétences techniques précises pour réaliser des interventions minutieuses sur des vaisseaux parfois de très petite taille.

    L’intervention d’un chirurgien vasculaire nécessite une collaboration étroite avec d’autres spécialités médicales. En effet, les maladies vasculaires peuvent entraîner des complications dans d’autres parties du corps, nécessitant l’intervention d’autres spécialistes. Par exemple, le chirurgien vasculaire pourra travailler avec un néphrologue dans le traitement des problèmes d’hypertension, ou avec un diabétologue dans le cadre de la prise en charge d’un patient diabétique présentant des complications vasculaires.

    La chirurgie vasculaire se distingue par sa spécificité à traiter des pathologies du réseau vasculaire, que ce soit les artères, les veines ou les vaisseaux lymphatiques. Par ailleurs, c’est une spécialité qui offre un équilibre entre chirurgie conventionnelle et interventions moins invasives, ainsi qu’un fort lien entre la prise en charge clinique et le suivi des patients.

    Un chirurgien vasculaire peut travailler dans des structures diverses : hôpital public, clinique privée, établissements de recherche, universités pour assurer des missions d’enseignement. En fonction de son parcours et de ses ambitions, il peut également se spécialiser dans une sous-branche spécifique de la chirurgie vasculaire, par exemple le traitement de certaines pathologies complexes ou particulières, ou bien se tourner vers la chirurgie endovasculaire.

    Choisir la chirurgie vasculaire, c’est choisir une spécialité passionnante et dynamique, qui offre un large panel de pratiques variées. C’est aussi choisir un métier où le sens du service, le défi technologique et l’innovation sont quotidiens. En outre, face à l’augmentation des maladies vasculaires dans nos sociétés vieillissantes, la demande pour ces spécialistes ne cesse de croître, offrant des perspectives d’emploi très favorables.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg