S'inscrire en Journées Portes Ouvertes

Études

Comment devenir neurochirurgien ?

Vous souhaitez en savoir plus sur les études en neurochirurgie ? Découvrez tout ce qu’il faut connaître pour devenir neurochirurgien.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’un neurochirurgien ?

    Un neurochirurgien est un professionnel de santé hautement qualifié spécialisé dans le diagnostic et la prise en charge des maladies du système nerveux. En utilisant une variété d’instruments et de technologies à la pointe de la science, ils interviennent sur les pathologies du système nerveux, qui est constitué du système nerveux central, du système nerveux périphérique et des systèmes nerveux végétatifs. Autant pour traiter des anomalies que des traumatismes et des maladies touchant le cerveau, la moelle épinière, la colonne vertébrale ou encore les nerfs périphériques. Certaines branches de la neurochirurgie comprennent la neurochirurgie vasculaire, la neurochirurgie pédiatrique, la neurochirurgie fonctionnelle ou périphérique, renforçant l’importance et le champ d’application de cette spécialité médicale.

    Quel est le rôle d’un neurochirurgien ?

    Le rôle du neurochirurgien est trois fois capital. D’une part, il est chargé de réaliser le bilan pré-opératoire pour définir l’étendue de l’intervention chirurgicale. Ensuite, il effectue l’intervention en elle-même qui peut être une chirurgie d’ouverture (crâne ou colonne vertébrale), une chirurgie mini-invasive ou une chirurgie non invasive (stéréotaxie, radiochirurgie). Finalement, il assure le suivi post-opératoire pour veiller à la récupération du patient et prévenir les complications. Dans chaque phase de ce cycle, il établit une étroite collaboration avec le médecin traitant du patient et d’autres professionnels de santé (neurologues, radiothérapeutes, oncologues, anesthésistes) pour assurer une prise en charge globale et efficiente.

    Quelles sont les qualités d’un neurochirurgien ?

    Un bon équilibre psychologique, une excellente condition physique et un niveau élevé de compétences techniques sont essentiels pour un neurochirurgien. En effet, ils opèrent souvent dans des conditions complexes et stressantes, nécessitant de longues heures en bloc opératoire. De plus, il se doit d’être minutieux, patient et posséder une grande habilité manuelle afin de réaliser des interventions chirurgicales réussies. En tant qu’autorité dans cette spécialité et devant faire face à des situations de vie ou de mort, il doit également faire preuve d’empathie, de respect et de communication efficace pour soutenir et rassurer ses patients et leurs familles tout au long du processus de soins.

    Quel est le quotidien d’un neurochirurgien ?

    Le quotidien du neurochirurgien est diversifié et stimulant, impliquant généralement des consultations, des interventions chirurgicales, des responsabilités administratives et, pour certains, des activités de recherche et d’enseignement. Bien que les gardes et astreintes aient diminué, la charge de travail reste importante, comprenant souvent des week-end et jours fériés, avec un volume horaire allant de 60 à 85 heures par semaine. Cependant, ces professionnels ne voient pas le temps passer en raison de leur passion pour leur spécialité et la satisfaction apportée par l’impact positif de leur travail sur le bien-être de leurs patients.

    Quelles sont les pathologies prises en charge en neurochirurgie ?

    La neurochirurgie prend en charge une grande variété de pathologies. Les compressions médullaires, les tumeurs cérébrales et rachidiennes, les déformations rachidiennes, les douleurs neuropathiques, les anévrismes intracrâniens sont autant de pathologies dont le neurochirurgien est le spécialiste. Il peut également intervenir sur des cas de pathologies plus rares ou complexes comme certains symptômes de la maladie de Parkinson ou la pose d’implants rachidiens.

    Quelles sont les études pour devenir neurochirurgien ?

    La première année de médecine en PASS ou LAS

    Le parcours pour devenir neurochirurgien débute par une première année de médecine, où l’étudiant va s’immerger dans une formation générale en sciences médicales. En France, cette première année se fait maintenant à travers deux parcours au choix : Parcours spécifique Accès Santé (PASS) avec une mineure non santé, ou Licence Accès Santé (LAS) avec une majeure santé.

    L’externat

    À l’issue de cette première année et après avoir réussi le concours, l’étudiant en médecine poursuit son cursus en externat pendant 5 années. Il alternera entre des cours théoriques à l’université et des stages pratiques en milieu hospitalier.

    Le concours de l’internat

    Après ces 6 années d’études, l’étudiant doit passer les Épreuves Classantes Nationales (ECN) qui sont un concours déterminant son classement national et, par conséquent, l’attribution de sa spécialité et de sa zone géographique d’exercice.

    L’internat

    Si l’étudiant souhaite se spécialiser en neurochirurgie, il devra effectuer un internat en neurochirurgie qui dure 5 ans. Ce parcours aboutira à l’obtention d’un Diplôme d’Études Spécialisés (DES) en neurochirurgie.

    Combien d’années d’études sont-elles nécessaires pour devenir neurochirurgien ?

    Le cursus total pour devenir neurochirurgien, de la première année de médecine jusqu’au Diplôme d’Études Spécialisées, nécessite 12 années d’études post-bac. Mais pour devenir un véritable praticien en neurochirurgie, l’internat est généralement prolongé par une année de Master 2 et tous les internes réalisent ensuite un clinicat, rendant le cursus réel de 13 à 14 années.

    Quel est le salaire moyen d’un neurochirurgien en France ?

    Le salaire du neurochirurgien est variable en fonction du secteur d’exercice (public, privé, mixte), de l’ancienneté et des responsabilités. Pour un praticien hospitalier en milieu public, le salaire moyen est de l’ordre de 6000 euros bruts par mois en début de carrière, hors primes et indemnités pour gardes et astreintes. Il peut évoluer jusqu’à plus de 9000 euros bruts par mois en fin de carrière. En secteur privé, le salaire est plus variable, dépendant de la charge de travail et des honoraires pratiqués.

    Le témoignage de Mathieu, neurochirurgien à Paris

    Mathieu, neurochirurgien à Paris, partage sa passion pour son métier et son parcours. « J’ai toujours été fasciné par la complexité et la beauté du système nerveux et j’avais envie d’un métier qui combine habilité manuelle, réflexion intellectuelle et responsabilité. Le quotidien en neurochirurgie est très varié, entre les consultations, les interventions chirurgicales, les discussions de cas complexe en équipe, les moments de formation et d’enseignement… C’est une spécialité en constante évolution, qui nécessite de rester toujours en phase d’apprentissage et d’évolution. En neurochirurgie, on ne s’ennuie jamais ! »

    FAQ

    Les questions de nos étudiants

    Les chirurgiens peuvent opérer dans plusieurs environnements, allant de l’hôpital à la clinique privée, avec la possibilité d’ouvrir un cabinet en ville. Leur champ d’action peut également s’étendre à l’enseignement et à la recherche médicale.

    Outre la complexité et les multiples pathologies du système nerveux qu’il traite, le métier de neurochirurgien est également unique par l’importance de sa mission. En effet, un neurochirurgien opère le système nerveux qui contrôle toutes nos fonctions corporelles et mentales, rendant chaque intervention vitale et délicate. De plus, la neurochirurgie est à la pointe de la technologie, utilisant des outils chirurgicaux avancés et en constante évolution dans le but.

    Un neurochirurgien ne travaille pas en isolation, mais évolue en étroite collaboration avec d’autres professionnels de santé afin d’assurer une prise en charge optimale des patients. Ainsi, vous verrez souvent un neurochirurgien travailler en collaboration avec des neurologues, des radiologues, des oncologues, des radiothérapeutes, des anesthésistes, des rééducateurs, et bien d’autres spécialistes.

    Cette collaboration interdisciplinaire est fondamentale car, bien que le neurochirurgien soit l’expert en matière d’intervention chirurgicale sur le système nerveux, il est parfaitement établi que la compréhension des pathologies neurologiques et de leurs implications nécessite l’apport de nombreuses autres spécialités médicales.

    Le métier de neurochirurgien est unique en son genre pour plusieurs raisons. D’ailleurs, la première intervient à travers l’objet même de sa pratique : le système nerveux. En effet, il s’agit de la seule spécialité médicale qui s’occupe de la prise en charge chirurgicale de cette partie du corps.

    La complexité technique des interventions est également une caractéristique propre à la neurochirurgie. Ces professionnels font appel à des outils et à des technologies sophistiqués qui sont souvent à la pointe des avancées scientifiques.

    Par ailleurs, la neurochirurgie est une spécialité médicale relativement jeune, qui s’est formée au fur et à mesure de l’évolution des connaissances et des techniques médicales. Elle demeure en constante évolution grâce à l’apport constant de nouvelles technologies et de découvertes en neurosciences.

    Une fois la formation achevée, le neurochirurgien a la possibilité d’exercer soit dans le secteur public, soit dans le secteur privé. Dans le secteur public, il peut occuper le poste de praticien hospitalier, où il aura la possibilité d’évoluer jusqu’au statut de Professeur des universités. Le secteur privé lui offre, quant à lui, une activité centrée davantage mais pas exclusivement sur la chirurgie rachidienne. Il existe également la possibilité de travailler en libéral ou en mixte (public et privé).

    Après l’obtention du Diplôme d’Études Spécialisées, le neurochirurgien peut choisir de poursuivre par un Master 2, puis un clinicat, offrant ainsi une prolongation de l’internat et une diversification interessante de son parcours.

    Il est également possible de se spécialiser davantage par le biais de différentes formations spécialisées en neurochirurgie, comme le DIU Chirurgie du rachis, le DU Neuro-oncologie, le DU Neurovasculaire, le DU microchirurgie, Pédiatrie et bien d’autres encore.

    La neurochirurgie est une spécialité passionnante, mêlant habileté technique, connaissances pointues et relations humaines intenses. Elle offre la possibilité de travailler avec des outils technologiques de pointe et de constamment se former pour rester à jour des dernières avancées médicales.

    Choisir la neurochirurgie, c’est choisir une spécialité en constante évolution, où chaque jour offre de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. C’est également choisir un métier dédié à l’amélioration de la qualité de vie des patients, à la prévention et au traitement de pathologies complexes et souvent graves.

    Le neurologue et le neurochirurgien sont deux professionnels de santé qui se spécialisent dans l’étude et le traitement des maladies du système nerveux. Cependant, leur approche diffère sur plusieurs points. Le neurologue est un médecin qui diagnostique, traite et gère les troubles du système nerveux qui ne nécessitent pas de chirurgie. Ces troubles peuvent inclure des maladies comme la sclérose en plaques, l’épilepsie, la maladie de Parkinson ou la migraine.

    Le neurochirurgien, quant à lui, est un chirurgien spécialisé qui résout les problèmes du système nerveux par le biais d’opérations chirurgicales. Il traite des tumeurs, des blessures, des infections du cerveau ou de la colonne vertébrale, des anomalies vasculaires et plus encore. Ainsi, bien que ces deux spécialités partagent un même domaine d’étude, elles se distinguent par leur approche de prise en charge du patient.

    laptop, apple, macbook-2557571.jpg